Mot de passe perdu ? 
Retour au formulaire de login 

Biceps et triceps

 
Ages
1012141618+

Voici une anatomie simplifiée du bras. Le fonctionnement des muscles antagonistes est simulé.

Le biceps est le muscle fléchisseur et le triceps le muscle extenseur.

Survoler l’image pour afficher les noms des différentes parties du bras.

Cliquer sur les muscles pour déclencher leur contraction.

Abonnez-vous pour avoir accès à cette rubrique !

  • Comprendre l’action des muscles antagonistes sur le mouvement.
  • Faire le rapprochement avec les vérins des machines.
  • Expliquer le rôle des muscles, des os, des tendons et des nerfs (non représentés sur l'animation).

Scénario pédagogique - Télécharger

Interroger la classe: Quand je plis mon bras, ou quand je lève une jambe, comment cela fonctionne-t-il ? A quoi servent les muscles ? avez-vous déjà vu un muscle ? pouvez-vous faire un dessin de ce qu'il y a dans votre bras (anatomie) ?

Guide théorique pour l'enseignant:

  • La viande que nous mangeons est majoritairement du muscle.
  • Un homme/ une femme, possèdent 640 muscles qui constituent plus de 40% de sa masse.
  • il existe 3 types de fibres musculaires. Nous connaissons mieux les muscles "squelettiques", accrochés aux os, responsables du mouvement. Le muscle cardiaque est un second type de fibre musculaire. De nombreux petits muscles assurant une mission de brassage, comme pour l'estomac, l'intestin, l'oesophage et même autour de nos vaisseaux sanguins, constituent la troisième catégorie.
  • Un muscle est accroché aux os par les tendons.
  • Un muscle est commandé par des messages nerveux via des nerfs (seuls les muscles squelettiques sont contrôlables consciemment contrairement aux 2 autres types de muscles)

À partir des réponses des élèves, l'enseignant diffuse l'animation "Biceps-triceps".

Il est relativement simple d'envisager un projet de "maquette de bras" avec des tiges en bois (os), une charnière (articulation) des ficelles (muscle), clou ou punaise (attache des tendons).

Cette maquette permet de d'illustrer les points suivants:

  • l'os est rigide et passif. ce n'est pas le squelette qui permet le mouvement.
  • Le mouvement n'a lieu que si on tire sur la ficelle (contraction du muscle).
  • Une ficelle (un muscle) ne peut agir que sur une seule direction (flexion ou extension)
  • Identifier les fonctions de chacun. On pourra aborder certaines pathologies limitant le mouvement: fracture, tendinite, rhumatisme, déchirure musculaire, entorse ou déchirement d'un ligament.

On pourra conclure ce thème en étudiant le mouvement chez différents vertébrés.