eduMedia eduMedia RSS http://www.edumedia-sciences.com Thu, 19 Jul 2018 19:34:16 +0200 <![CDATA[Échelle des temps géologiques et histoire de la Vie]]> Cette animation illustre l'histoire de la Terre et de la Vie sur Terre sur une fresque chronologique à l'échelle (*). Cette échelle des temps géologiques s'appuie sur des connaissances qui sont en constante évolution. L'union internationale des sciences géologiques (UISG) se réunit tous les quatre ans pour valider les découvertes récentes et statuer sur les dénominations et les dates des différentes subdivisions.

L'échelle des temps géologiques est ainsi subdivisée de la façon suivante :

  • Les "Éons" : Hadéen, Archéen, Protérozoïque et Phanérozoïque qui définissent les plus grandes unités de temps (Ordre de grandeur : 1 milliard d'années).
  • Les "Ères" : Sauf pour l'Hadéen dont les données sont trop imprécises, les éons sont divisés en 3 ou 4 ères (Ordre de grandeur : 100 millions d'années).
  • Les "Périodes" : Chaque ère est divisée entre plusieurs périodes (6 pour le Paléozoïque d'une durée moyenne de 40 millions d'années).

Échelles et ordre de grandeur : Nous avons fait le choix de deux échelles de temps pour représenter cette très longue histoire de plus de 4,5 milliards d'années.

  1. Les premiers éons de la Terre (Hadéen, Archéen et Protérozoïque) constituent 90% de la durée. Ils sont tous à la même échelle : Une largeur d'écran correspond à 70 Ma (Millions d'années). Pour ces éons, quand le mode lecture automatique est activé (clic sur le bouton "Lecture"), la vitesse de défilement est d'environ 5 millions d'années par seconde. Les 2000 ans de notre calendrier passeraient en 0,0004 seconde ! À cette vitesse très accélérée, il faut tout de même presque 15 minutes pour parcourir ces trois éons.
  2. Le dernier éon (Phanérozoïque) ne dure que 541 Ma. Nous avons délibérément agrandi l'échelle à 40 Ma pour une largeur d'écran. Au Phanérozoïque, quand le mode lecture automatique est activé, la vitesse de défilement est d'environ 2 millions d'années par seconde. à cette échelle "ralentie", les 300.000 ans qui nous séparent des premiers Homo sapiens ne constituent que 2 mm de cette fresque de 40 m.

Connaissez vous l'animation eduMedia horloge géologique ?

Remarque : Selon votre bande passante, cela peut prendre plusieurs minutes pour charger les 4.6 milliards d'années de cette fresque. C'est mieux que le contraire !

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/909-echelle-des-temps-geologiques-et-histoire-de-la-vie Tue, 10 Jul 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Les nombres jusqu'à 10]]> Un nombre représente une quantité.

Comprendre le concept du nombre revient à dénombrer une collection d'éléments et lui associer une représentation symbolique : chiffres, constellation de points, combinaison des doigts de la main. 

Une collection d'éléments peut être partagée en deux parties. C'est le concept de l'addition. Le nombre bleu représente le tout (la somme), les deux parties étant représentées par les nombres jaune et rouge (les termes). 

Interprétez les nombres jusqu'à 10 comme une combinaison de deux nombres. Rétablissez les liens entre les nombres quand le tout correspond à la somme des deux parties. Quand la collection s'affiche, cliquez sur les pastilles pour montrer toutes les décompositions possibles d'un même nombre. 

Jouez avec les nombres et combinez leurs représentations de façon ludique. 

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/917-les-nombres-jusqua-10 Tue, 26 Jun 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[H₂O]]> Molécule d'eau (H2O).

Cliquer puis faire glisser pour faire pivoter.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/389-ho Fri, 08 Jun 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[C₂H₆]]> Molécule d'éthane (C2H6).

Cliquer puis faire glisser pour faire pivoter.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/28-ch Fri, 08 Jun 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[CH4]]> Molécule de méthane (CH4) et sa représentation de CRAM.

Cliquer puis faire glisser pour faire pivoter

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/401-ch4 Fri, 08 Jun 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[C₆H₁₂]]> La molécule de cyclohexane (C6H12), est utilisée dans la fabrication du nylon. La configuration du cyclohexane en forme de 'chaise' est la plus stable.

Cliquer puis faire glisser la souris dans l'écran pour faire pivoter.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/541-ch Fri, 08 Jun 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[NH3]]> Molécule d'ammoniac (NH3).

Cliquer puis faire glisser la souris dans l'écran pour faire pivoter.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/405-nh3 Fri, 08 Jun 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Constructeur d'engrenages]]> Un train d'engrenage est réalisé lorsqu'au moins deux roues dentées sont reliées entre elles. 
Seule une roue dentée est motrice (ou "menante"). Les autres sont juste entraînées.(ou "menées"). Une roue menée plus petite que la roue motrice tournera plus vite et inversement une roue menée plus grande tournera plus lentement.
C'est sur ce principe que reposent les mécanismes de changements de vitesse. Le rapport des vitesses se nomme aussi le "rapport de transmission". Le système roues dentées + transmission par chaîne du vélo est une très belle illustration de la transmission d'un mouvement de rotation entre deux roues. La vitesse de rotation des pignons arrières dépend du rapport de transmission entre le plateau (roue avant motrice) et le pignon (roue menée arrière).
Trouver le rapport de transmission d'un train d'engrenage revient à comparer les nombres de dents et donc les rayons.

Dessiner un rond dans l'écran pour créer une roue. La taille des roues est contrainte afin d'illustrer des ratios simples : 10, 15, 20, 30, 40, 50, 60 dents.

La roue motrice est grisée. Toutes les roues motrices tournent à la même vitesse.

Entourer deux roues pour créer une chaîne de transmission.
Cliquer sur une roue pour la sélectionner ou la déselectionner.
Barrer un élément pour le supprimer.

Crédit : Frank Leenaars

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/915-constructeur-dengrenages Fri, 18 May 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Régulation de la glycémie]]> La glycémie est par définition la concentration de glucose dans le sang. Il doit demeurer autour de 1g.L-1. Le glucose présent dans le sang provient originellement des aliments. Pour ne pas trop dépendre de la fréquence des repas ni du type d'aliments ingérés, l'organisme a développé un processus de régulation qui implique de nombreux organes et un système hormonal complexe. Cette animation décrit ce processus de rétroaction en plaçant le pancréas en son centre.

Le pancréas est une glande mixte qui possède à la fois une fonction exocrine et une fonction endocrine.

La fonction partie exocrine est associée à la sécrétion du suc pancréatique par des cellules spécialisées, les cellules acineuses. Le suc pancréatique contient les enzymes. Il est déversé dans le duodénum par les canaux pancréatiques. Les cellules acineuses constituent plus de 90% de la masse du pancréas.

La fonction partie endocrine est associée à la sécrétion d’hormones dans le sang par des cellules spécialisées, les cellules α et β des ilots de Langerhans. Les cellules α sécrètent une hormone hyperglycémiante, le glucagon. Les cellules β sécrètent une hormone hypoglycémiante, l’insuline. Ces deux hormones participent donc activement à la régulation de la glycémie. Les ilots de Langerhans ne constituent que 2% de la masse du pancréas.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/913-regulation-de-la-glycemie Wed, 11 Apr 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Vis d'Archimède]]> Le savant Grec Archimède (autour de 250 av. J.-C.) est connu pour ses travaux sur les leviers. Il est aussi crédité de l'invention de cette machine simple qui porte son nom. Il est probable que des pompes d'irrigations basées sur ce principe existaient avant Archimède. Cette technologie daterait même de l'époque des fameux jardins suspendus de Babylone (environ 600 av. J.-C.) mais ceci fait encore débat puisque des ruines de ces jardins, qui furent une des sept merveilles du monde antique, n'ont jamais pu été identifiées.

Le principe de la vis d'Archimède est toujours utilisé de nos jours pour évacuer de l'eau comme dans les watringues ou polders du nord de l'Europe, ou pour déplacer du sable ou des céréales avec des convoyeurs à vis.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/914-vis-darchimede Tue, 27 Mar 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Vidéo : Régulation de la glycémie]]> http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/845-video-regulation-de-la-glycemie Thu, 22 Mar 2018 00:00:00 +0100 <![CDATA[Sens des opérations]]> Au fil de son évolution, l’Homme s’est posé des questions sur la façon d’évaluer la population d’un troupeau, la production d’une récolte, les dimensions d’une propriété, les jours qui le séparent d’un événement, le partage d'un héritage ... Il a mis en place les outils du dénombrement et les règles de calcul. Les nombres et les opérations constituent la base du langage mathématique. 

Quatre opérations élémentaires traduisent les notions « J’en ai plus », « J’en ai moins », « Je répète », « Je partage ». Une opération mathématique associe des nombres (les opérandes) à un signe mathématique (l’opérateur) : +, -,  ×,  ÷.  Une opération mathématique met en jeu des collections d’objets (ou des grandeurs) de même nature.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/902-sens-des-operations Wed, 07 Mar 2018 00:00:00 +0100
<![CDATA[Horloge géologique]]> La Terre s’est formée il y a près de 4,54 milliards d’années. Ce chiffre est à placer en comparaison avec d’autres chiffres comme :

  • 13,6 milliards d’années : âge estimé de l’univers.  
  • 4,57 milliards d’années : âge du Soleil (soit la moitié de sa vie complète).

L’histoire de la Terre est divisée de la façon suivante :

  •  4 « éons » qui durent entre 540 Ma (Ma = millions d’années) et 2 Ga (Ga = milliard d’années).
  • Chaque éon est subdivisé en trois ou quatre « ères » de quelques centaines de millions d'années (> 100 Ma).
  • Une ère se divisent trois ou quatre "périodes" de quelques dizaines de millions d'années (> 10 Ma)
  • Les périodes se divisent en « époques » dont l'unité de temps est le million d'années (> 1 Ma).

L'animation n'illustre pas les époques et seules les périodes du dernier éon (Phanérozoïque) sont représentées.

Le principal objectif pédagogique de cette animation est de représenter l'histoire de la Terre sous forme d'une horloge géologique afin de révéler les ordres de grandeurs des durées et les proportions. En effet, notre perception usuelle du temps ne nous permet pas d'appréhender correctement les gigantesques durées géologiques à l'œuvre ici. Ainsi une extinction de masse qui apparaît ponctuelle dans l'illustration s'étale en réalité sur des milliers voire des millions d'années. Un tel évènement demeure cependant très brutal sur une échelle de temps géologique.

Si l'âge de la Terre est ramené à une horloge de 12h, alors les trois premiers éons (nommés Précambrien) occupent plus de 10h, le Phanérozoïque ne constitue que les dernières 90 minutes et l'apparition des hominidés les 30 dernières secondes. Homo sapiens n'apparaît que dans les deux dernières secondes, à 11h59min58s !

La Commission Internationale de Stratigraphie (ICS en anglais) a dans ses missions l’établissement d’une échelle des temps géologiques. Cette échelle est disponible sur le site http://www.stratigraphy.org/ . Elle est mise à jour en fonction des découvertes des paléontologues.

Cliquer sur un éon pour l'agrandir.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/910-horloge-geologique Tue, 06 Feb 2018 00:00:00 +0100
<![CDATA[Quiz calendrier]]> Cette animation permet d'enseigner comment lire un calendrier. Comment situer et lire une date sur un calendrier annuel.

Il est aussi possible de faire glisser le carré "jour" pour compter une durée. Cet outil permet de montrer qu'il y a 365 jours dans une année (parfois 366) et 7 jours dans une semaine mais qu'il y a un nombre variable de jour dans un mois.

La partie "Quiz" permet à l'élève de tester ses connaissances. Il suffit de cliquer sur le point d'interrogation pour avoir la réponse, ou même de cliquer n'importe où ailleurs pour déplacer la question.

Cliquer et faire glisser pour mesurer une durée en jours. Cliquer sur un mois pour le sélectionner.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/908-quiz-calendrier Tue, 09 Jan 2018 00:00:00 +0100
<![CDATA[Les planètes]]> Le Soleil et les corps célestes qui gravitent autour constituent le "système solaire". Le Soleil concentre à lui seul 99,8% de la masse totale du système solaire au complet. Parmi les corps qui orbitent autour du Soleil, nous pouvons recenser par ordre d'importance :

  • les huit planètes (Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune).
  • 175 "Lunes" qui orbitent autour de ces planètes,
  • des planètes naines (comme Pluton ou Cérès).
  • des milliards de petits corps (astéroïdes, comètes, planétésimaux, poussières), principalement dans la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter et au-delà de Neptune (ceinture de Kuiper, et nuage d'Oort).

Les grands télescopes et les missions spatiales font évoluer notre connaissance du système solaire. De nouveaux corps sont découverts que nous classons selon une nomenclature de plus en plus précise. Ainsi, Pluton découverte en 1930, fut considérée comme la neuvième planète du système solaire, mais l'Union Astronomique Internationale déclassa Pluton en "planète naine" en 2006 faisant revenir le nombre de planètes de notre système solaire à huit. Un autre exemple est la découverte d'anneaux et même d'arcs autour de Neptune et Uranus.

Il existe vraisemblablement des milliards de systèmes stellaires comme le système solaire dans notre galaxie (la Voie Lactée) et dans d'autres galaxies.

Les proportions des planètes devant le Soleil dans le menu de gauche sont respectées. L'apparence de Jupiter est simplifiée. Les mouvements des masses "nuageuses" sont plus complexes que ne laisse imaginer l'animation: Pour preuve cette séquence de photos prise par Voyager 1 en approche 

Sélectionner une planète dans le menu de gauche. Cliquer puis faire glisser pour pivoter.

Crédits textures planètes : http://planetpixelemporium.com/planets.html

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/903-les-planetes Fri, 15 Dec 2017 00:00:00 +0100
<![CDATA[Lire un calendrier]]> Cet outil interactif permet de naviguer de façon intuitive dans un calendrier. Il est alors simple de définir les périodes "Année", "Mois", "Semaine" et "Jour". 

Les phases de la Lune, les principales fêtes et les principaux évènements du calendrier sont indiqués à titre informatif. Noter que les équinoxes (Printemps, Automne) et les solstices (Été, Hiver) ne sont valables que pour l'hémisphère nord. Il faut inverser ces termes pour les habitants de l'hémisphère sud.

Cette animation est le support visuel idéal pour accompagner l'enfant dans son apprentissage et répondre aux questions types :

  • Quel jour sommes-nous ? Quelle est la date aujourd'hui ?
  • Combien y a-t-il de mois dans l'année ?
  • Quelle date serons-nous demain ? Quelle date étions-nous hier ? Hier nous étions mardi, quel jour serons-nous demain ? 
  • Combien comptes-tu de semaines complètes en mars ? Combien comptes-tu de Lundi en mars ?
  • Le 26 septembre est un "mardi" ? Quel jour sera le 26 octobre ?
  • Les vacances débutent le 28 mars et se terminent le 6 avril. Combien de jours durent les vacances ?
  • Quelle saison succède à l'hiver ?
  • Que se passe-t-il le 11 novembre ?
  • Quel jour commence l'année ?
  • Quel jour de la semaine es-tu né ?
  • etc.

Cliquer sur les boutons [next-image] ou [previous-image] pour avancer ou reculer dans le calendrier.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/907-lire-un-calendrier Fri, 24 Nov 2017 00:00:00 +0100
<![CDATA[Chiffres romains]]> Les chiffres romains s’écrivent à partir de 7 symboles combinés entre eux. Les symboles étaient à l’origine des signes graphiques maintenant confondus avec les lettres I, V, X, L, C, D, M.  Chaque symbole représente une valeur numérique, respectivement 1, 5, 10, 50, 100, 500, 1000.

D’autres nombres sont formés en combinant plusieurs symboles ensemble, en respectant des règles d’addition ou de soustraction. En numération romaine, les nombres s’écrivent de la gauche vers la droite.
En règle générale, les symboles sont rangés par valeur décroissante.

La valeur du nombre se déduit en additionnant les valeurs associées à chaque symbole : MMDCCLXXVII représente le nombre 2777 (1000 + 1000 + 500 + 100 + 100 + 50 + 10 + 10 + 5 + 1 + 1).

Les règles de soustraction s’appliquent uniquement aux symboles I, X et C. Ceux-ci peuvent être placés avant 2 symboles de valeur supérieure et seulement 2. Dans ce cas la valeur de I, X ou C se retranche à celle du symbole qu’il précède. 

  • Le symbole I peut être placé devant les symboles V et X : IV représente le nombre 4 (5-1), IX représente le nombre 9 (10-1).
  • Le symbole X peut être placé devant les symboles L et C : XL représente le nombre 40 (50-10), XC représente le nombre 90 (100-10).
  • Le symbole C peut être placé devant les symboles D et M : CD représente le nombre 400 (500-100), CM représente le nombre 900 (1000-100).
]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/906-chiffres-romains Fri, 24 Nov 2017 00:00:00 +0100
<![CDATA[Animal, végétal, minéral]]> Ce jeu est pertinent si vous avez au préalable définit ce que sont un animal, un végétal et un minéral avec des exemples non transformés. En effet, les propositions ci-dessus sont toutes (ou presque) des matières et substances transformées.

La première étape consiste à définir les termes "animal", "végétal" et "minéral" (exemples à l'appui soit lors d'une sortie, soit avec des images) : 

  • Un minéral est une matière non vivante, souvent solide. Ex : du sable, une roche. Un minéral ne se déplace pas, ne respire pas, ne se reproduit pas.
  • Un végétal est un être vivant qui n'a besoin que de terre, d'eau et de lumière pour vivre et se développer. Un végétal ne se déplace pas ou très peu mais il se reproduit et respire. Ex : un arbre, une algue.
  • Un animal est un être vivant qui a besoin de manger pour se développer. Souvent (mais pas toujours) un animal se déplace pour trouver sa nourriture. Ex : une fourmi, un têtard. Un animal se reproduit et respire.

La seconde étape consiste à trouver des sous-produits ou des parties d'un animal, d'un végétal et d'un minéral (exemples à l'appui).

  • La lave (roche fondue), le sable (roche concassée) ou un galet (roche érodée) sont trois exemples de minéraux car issus de la roche qui est un minéral. 
  • Un fruit, une feuille, une graine, une fleur sont des parties d'un végétal.
  • Une plume, un parchemin (peau d'animal), l'encre (de la seiche), les osselets sont tous d'origine animale car ce sont des parties d'animaux.

La dernière étape est celle de l'animation eduMedia. Elle consiste à découvrir l'origine animale, végétale ou minérale d'objets transformés par l'homme (ou l'animal). C'est donc une démarche d'investigation qu'il faudra mener avec l'élève pour remonter jusqu'à l'origine du produit.

  • Une cannette est en aluminium. C'est un métal extrait d'un minerai (la bauxite) et transformé par l'homme dans une usine métallurgique. Son origine est donc minérale. C'est aussi le cas du sel qui est un minéral dissout dans l'eau de mer que l'homme extrait par évaporation.
  • Un meuble est un assemblage de planches de bois sculptées par l'homme. Ce bois provient exclusivement du tronc d'un arbre. Son origine est donc végétale. De même pour l'huile de tournesol ou le sirop d'érable qui proviennent respectivement de graines pressées et de sève bouillie. 
  • Le cuir d'une chaussure provient de la peau d'un animal préparée dans une tannerie puis cousue. Un fromage est aussi d'origine animale car constitué de lait fermenté puis affiné.

Crédit photos. Toutes les photos proviennent du site Pixabay (licence CC0 1.0) sauf le sucre (CSIRO - Licence CC BY 3.0), le corail (NOAA Photo Library - Public domain), le verre (Tout droits réservés Verre-avenir)

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/904-animal-vegetal-mineral Thu, 09 Nov 2017 00:00:00 +0100
<![CDATA[Planche de Galton]]> La loi normale est une des lois de probabilité permettant de modéliser des phénomènes naturels issus de plusieurs événements aléatoires.

Visiter ce très bon site (en anglais) de David M. Lane, Rice University.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/905-planche-de-galton Mon, 30 Oct 2017 00:00:00 +0100
<![CDATA[Quiz Représentation d'un nombre]]> Un nombre est un concept mathématique qui définit une quantité. Il peut se représenter sous plusieurs formes :

  • une suite de chiffres ayant chacun une valeur de position,
  • une combinaison de mots,
  • une décomposition en base 10 (nombre de centaines, nombre de dizaines, nombre d’unités),
  • un ensemble de symboles graphiques : un cube représente l’unité, une barre de 10 cubes représente la dizaine, une plaque de 10 barres ou 100 cubes représente la centaine.

Cette animation est un générateur aléatoire de nombres entre 0 et 999. Chaque question consiste à associer deux représentations équivalentes d’un même nombre.  

Pour une progression dans l’apprentissage, quatre intervalles de nombres sont proposés. Le modèle de représentation du nombre peut être figé aussi bien au niveau de la question que de la réponse.

]]>
http://www.edumedia-sciences.com/fr/media/901-quiz-representation-dun-nombre Thu, 26 Oct 2017 00:00:00 +0200