Menu
🔎 🌎 FR Code classe 👤 Canton de Fribourg

Classification des êtres vivants HTML5

Résumé

Cette animation aborde le thème de la classification des êtres vivants par emboîtement successif dans des groupes définis par un attribut (caractère) commun. Elle montre comment sont classés une sélection d'animaux et de plantes dans des groupes emboîtés selon la classification actuelle du vivant. La classification utilisée dans cette animation est néanmoins simplifiée.

Cliquer sur un être vivant pour voir sa position dans la classification actuelle, par emboîtement successif, du groupe le plus large jusqu’au groupe correspondant à cette espèce.
Cliquer sur le bouton 'image-précédente' ou directement sur les boîtes pour revenir aux niveaux d’emboîtement précédents.
Cliquer sur 'retour' pour effacer toutes les boîtes.

Objectifs d'apprentissage

  • Comprendre que les êtres vivants sont classés en groupes emboîtés définis à partir des attributs qu’ils possèdent en commun.
  • Aborder les notions d’espèce, de biodiversité et d’évolution.

En savoir plus

On trouve sur Terre une très grande diversité d’espèces d’êtres vivants. C’est ce que l’on appelle la biodiversité.

Qu’est-ce qu’une espèce ? Deux êtres vivants appartiennent à la même espèce s’ils peuvent se reproduire et si leurs petits se reproduisent à leur tour. Généralement les êtres vivants d’une même espèce se ressemblent.

Pourquoi classe-t-on les espèces ? Le but de la classification est d’expliquer l’unité du monde vivant et de comprendre la cause de la biodiversité. Il est admis aujourd’hui que cette cause est l’évolution des espèces.

Les scientifiques ont établi la classification actuelle qui permet de classer l’ensemble des êtres vivants dans des groupes emboîtés, en fonction d’attributs (caractères) qu’ils possèdent en commun. Ces attributs sont les nouveaux caractères apparus au cours de l’évolution de la vie sur Terre. Les espèces ayant un attribut commun ont hérité ce caractère d’un ancêtre commun. Elles sont donc apparentées.

Avant de classer une espèce d’êtres vivants, il faut observer ses attributs. Certains attributs anatomiques sont facilement identifiables, comme par exemple la présence de mains avec quatre doigts, ou la présence de plumes. D’autres attributs demandent une étude de l’organisation interne comme la présence d’un os carré mobile (petit os permettant l’articulation de la mandibule avec le crâne).

Remarquez que dans la classification actuelle, un groupe ne peut être défini que par un attribut présent mais jamais par un caractère absent. Ainsi le groupe des poissons (vertébrés sans patte) n’existe plus dans cette classification. De plus, regrouper des êtres vivants de façon intuitive et simpliste, en se basant sur une ressemblance globale extérieure, n’est pas une démarche scientifique et rigoureuse.

La classification actuelle est très complexe ; celle qui est utilisée dans cette animation est simplifiée et partielle mais repose néanmoins sur des données scientifiques validées, à ce jour.