Menu
🔎 🌎 FR Code classe 🔑 Connexion Abonnement

Expérience de Morgan HTML5

Résumé

Cette animation présente une expérience de croisement monohybride réalisée par le généticien Thomas H. Morgan.

Dans cette expérience, Morgan s'intéresse au caractère de la couleur des yeux chez une mouche, la drosophile. Il dispose de deux lignées dites "pures", c'est-à-dire que tout croisement au sein d'une même lignée donne des individus avec le phénotype parental. L'une de ces lignées présente le phénotype "sauvage" aux yeux rouges et l'autre le phénotype "mutant" aux yeux blancs.

Grâce à une méthode statistique rigoureuse sur une grande population de mouches, Morgan étudie le croisement de femelles de phénotype "sauvage" aux yeux rouges avec des mâles de phénotype "mutant" aux yeux blancs (génération parentale P).
Il constate que 100% de la descendance F₁ présente le phénotype "sauvage". Un des deux caractères parentaux a disparu. Il en déduit que l'allèle "mutant" (w) du gène responsable de la couleur des yeux est récessif. Et l'allèle "sauvage" (W⁺) est dominant.
Dans un deuxième temps, il croise entre eux des individus de la génération F₁ et constate que dans la génération F₂, le caractère récessif réapparaît chez 25% de la descendance.
Ces résultats sont conformes aux lois de l'hérédité établies par Mendel, mais il y a une différence: les individus de la génération F₂ présentant le caractère récessif sont tous des mâles.
Morgan en déduit que le gène de la couleur des yeux est porté par les chromosomes sexuels chez la drosophile et plus particulièrement par le chromosome X. Il n'est pas présent sur le chromosome Y. Ainsi chez les mâles, seul le chromosome X apporté par le gamète maternel, détermine la couleur des yeux. Le mode de transmission du gène de la couleur des yeux est lié au sexe.

Chez la drosophile comme chez l'humain, les noyaux des cellules contiennent un certain nombre de paires de chromosomes appelés autosomes (3 paires chez la drosophile et 22 chez l'humain) et une paire de chromosomes sexuels. Chez la femelle, la paire de chromosomes sexuels est composée de deux chromosomes X alors que chez le mâle elle est composée d'un chromosome X et un chromosome Y.

Cliquer sur le bouton 'étape suivante' pour progresser dans l'animation.

Objectifs d'apprentissage

  • Comprendre l’hérédité liée au sexe.
  • Comprendre la notion de mutant.
  • Comprendre l'utilisation d'un échiquier de croisement.

En savoir plus

Les travaux du généticien américain Thomas H. Morgan (1866-1945) et de son équipe ont permis de confirmer la théorie chromosomique de l'hérédité selon laquelle les gènes sont portés par les…

Abonnez-vous pour avoir accès à cette rubrique !