Menu
🔎 🌎 FR Code classe 👤 Canton de Fribourg

Réseau alimentaire #1 HTML5

Résumé

Un écosystème regroupe les êtres vivants (animaux et végétaux) et l'environnement dans lequel ils vivent et interagissent.

Un réseau alimentaire (ou réseau trophique) est la réunion de plusieurs chaînes alimentaires au sein d'un même écosystème. Dans ce réseau, un être vivant en mange un autre pour assurer sa survie.

Pour cette raison, on caractérise aussi un réseau trophique par le passage de l'énergie (matière) d'un être vivant à un autre selon une hiérarchie particulière. On distingue ainsi:

  • les producteurs (plantes) capables de produire leur propre énergie (matière) principalement par la photosynthèse,
  • les consommateurs (animaux) mangent un autre élément pour en prélever de l'énergie. Les herbivores, les carnivores et les grands carnassiers appartiennent à la catégorie des consommateurs.
  • les décomposeurs, non représentés sur cette animation, complètent ce cycle de la vie en dégradant les matières organiques de toutes les catégories ci-dessus (bactéries, champignons, insectes).

Cliquer sur un élément de l'écosystème pour le faire disparaître.

Cliquer sur 'Étape suivante' pour simuler une possible conséquence à long terme.

Objectifs d'apprentissage

  • Enseigner le lien entre nourriture et énergie.
  • Montrer comment les animaux obtiennent leurs nourritures/énergie.
  • Identifier dans un même écosystème plusieurs chaînes alimentaires.
  • Définir les termes producteur, consommateur, herbivore, carnivore, carnassier, proie, prédateur.
  • Insister sur l'interdépendance entre les êtres vivants. Ces relations complexes sont au coeur de la biodiversité.

En savoir plus

La chaîne alimentaire est une représentation linéaire des liens qui régissent les espèces d’un même écosystème. Les animaux ont une nourriture variée, par conséquent,  ils appartiennent à plusieurs chaînes. L’ensemble des chaînes alimentaires d’un écosystème constitue un réseau trophique. La toile alimentaire est l’ensemble des réseaux  présents dans un espace défini.

Chaque maillon de la chaîne puise son énergie dans le maillon inférieur. La chaîne alimentaire traduit donc le transfert d’énergie entre deux maillons consécutifs.  Des échanges de nutriments s’opèrent, ce qui peut provoquer, une accumulation  de toxine dans des proportions très différentes selon les étages. La pollution s’accumule plus dans les organismes des maillons supérieurs.

Les producteurs constituent le premier maillon de la chaîne alimentaire. Ce sont des organismes autotrophes qui produisent de la matière organique à partir d’éléments inorganiques comme le carbone et l’azote puisés des sels minéraux du sol, en utilisant le CO2 de l’air et la lumière du soleil. Ils n’ont besoin d’aucun être vivant pour vivre et se nourrir.

Les consommateurs constituent les maillons d’ordre supérieur, ils se nourrissent d’êtres vivants. Ils se répartissent en trois familles : les  herbivores, les carnivores ou prédateur et les  grands carnivores ou grands prédateurs.

Ce cycle alimentaire est maintenu grâce aux décomposeurs qui dégradent les matières organiques de toutes les catégories en les restituant au milieu sous forme de sels minéraux, nutriments essentiels des producteurs.

Seulement 10 % de l’énergie est transférée d’un maillon de la chaîne à un autre. Les producteurs sont une source quasi inépuisable d’énergie pour les herbivores. Ceux-ci dépensent l’énergie tirée des plantes essentiellement pour la reproduction de leur espèce. Les carnivores dépensent l’énergie tirée de leur alimentation principalement dans la recherche de nourriture et la défense de territoire et beaucoup moins dans la reproduction.