Menu
🔎 Recherche 🌎 FR 🔑 Connexion Abonnement

Locomotive à vapeur HTML5

Résumé

Une locomotive à vapeur convertit l'énergie thermique (chaleur) en énergie mécanique (travail) selon le processus suivant :

⇒ Brûler du charbon dans un foyer (combustion).
⇒ Récupérer la chaleur pour chauffer de l'eau et la transformer en vapeur.
⇒ Chauffer et confiner la vapeur produite pour obtenir une vapeur haute pression (vapeur vive).
⇒ Utiliser la pression générée pour pousser un piston à l'intérieur d'un cylindre.
⇒ Transformer le mouvement de translation du piston en mouvement de rotation par un système bielle-manivelle.
⇒ Expulser les gaz de combustion ainsi que la vapeur détendue.

Les premières locomotives à vapeur sont apparues dans les années 1800 après l'invention de la machine à vapeur. L'efficacité est grandement améliorée avec le principe d'une machine à double effet (ou double action) dans laquelle un tiroir glissant distribue la pression à droite puis à gauche afin que le piston soit entraîné à l'aller comme au retour.

Le piston est connecté à un essieu (essieu moteur) et des barres d'accouplement permettent d'entraîner d'autres essieux. Les plus grandes locomotives à vapeur disposaient de cinq essieux couplés (10 roues pour les locomotives de type "Santa Fé")

Le faible rendement des machines à vapeur explique leur disparition dans les années 1960 au profit des moteurs diesels et électriques. Cependant, leur exploitation pendant 150 ans a accompagné l'une des modifications les plus profondes de nos sociétés : La révolution industrielle.

Cliquer sur les zones actives pour illustrer le fonctionnement de la locomotive. 

Objectifs d'apprentissage

  • Illustrer une célèbre application de la machine à vapeur.
  • Expliquer le fonctionnement d'une locomotive à vapeur.
  • Comprendre la distribution de Walschaerts et réaliser son schéma de principe.

eduMedia propose des activités pédagogiques en mathématiques et en technologie autour du fonctionnement de la locomotive à vapeur. Ce document est téléchargeable ici.

Mots clés

En savoir plus

Pendant des siècles, le transport des marchandises reposait sur la force animale, principalement le cheval qui pouvait porter 100kg sur son dos, 500 kg sur une charrue et plusieurs dizaines de…

Abonnez-vous pour avoir accès à cette rubrique !