Menu
🔎 🌎 FR Code classe 👤 Canton de Fribourg

Fuseaux horaires HTML5

Résumé

Comment faciliter la communication entre deux populations distantes n’ayant pas la même heure ?

À l’ère d’internet et du tourisme de masse, cette question est omniprésente et la manipulation des décalages horaires font partie de notre quotidien.   

Mais un bref retour en arrière révèle que ces considérations sont plutôt récentes :

Jusqu’en 1890, la plupart des villes d’Europe disposaient de leur propre « heure locale » calculée sur la position du Soleil. Non seulement Londres et Paris n’avaient pas la même heure mais au sein d’un même pays, Strasbourg et Paris n’avaient pas la même heure non plus. Encore maintenant, l’horloge de Bristol (Angleterre) possède deux aiguilles des minutes pour distinguer l’heure historique de Bristol de celle de Londres.

Le principe des fuseaux horaires, dont on attribue la paternité au canadien Fleming en 1879, prévoyait logiquement 24 fuseaux. En réalité, 40 zones horaires existent ce qui montre bien que l’adoption d’une heure locale est plus complexe qu’il n’y parait.

Survoler la carte pour afficher les heures locales.

Cliquer sur 'fuseaux' pour identifier les fuseaux horaires.

Objectifs d'apprentissage

  • Justifier la nécessité de ne pas avoir la même heure partout sur Terre.
  • Comprendre qu'il existe plusieurs heures locales sur Terre.
  • Comprendre que tout le monde à la même heure partout dans un même fuseau.
  • Identifier son fuseau horaire.

En savoir plus

Le problème qui consiste à harmoniser les heures locales ne méritait pas que l’on s’y attèle tant que les relations entre populations demeuraient locales.

L’essor des télécommunications mais surtout du chemin de fer à la fin du XIXe siècle furent les éléments déclencheurs. Il devenait urgent d’harmoniser les horloges de deux villes reliées par le télégraphe ou le train.

  • 1847 : Première mise en application d’une zone horaire par la British Railway company. Mais coexistaient malgré tout dans les gares concernées deux horloges : Celle indiquant l’heure locale et celle de la compagnie.
  • 1858 : L’italien Quirico Filopanti propose un découpage du globe en 24 zones horaires, le long des méridiens, avec le méridien de Rome comme temps de référence. Sa proposition n’est pas retenue.
  • 1863 – 1883 : Les chemins de fer américains expérimentent des découpages du territoire en 4 ou 5 zones horaires.
  • 1879 : Le canadien Sandford Fleming travaillant pour la Northern Railway of Canada défend l’idée de fuseaux horaires étendus sur toute la surface du globe. Mais son application à l’échelle du globe est impossible tant que chaque pays, ou une majorité d’entre eux, n’ont pas réglé leur gestion interne de l'heure locale.
  • 1891 : La France impose par la loi une heure locale unique, valable en France métropolitaine (et en Algérie).
  • 1930 : La mondialisation des échanges (trains, télégraphies, téléphone) pousse la majorité des pays (ainsi que leurs colonies) à adopter le système des fuseaux horaires de Fleming.

Certaines particularités géographiques, politiques, économiques ont poussé certains pays à ne pas suivre l’heure standard que justifiait pourtant leur localisation géographique :

  • L’Iran (UTC+03:30), Terre Neuve (UTC-03:30) ou le Népal (UTC+05:45) situés au milieu d'un fuseau ont préféré un décalage partiel avec le temps standard (+30min ou +45min). 
  • Un grand pays couvrant plusieurs fuseaux préférera imposer une seule heure comme la Chine (UTC+08:00) et l’Inde (Indian Standard Time =UTC+05:30)
  • La France, l’Espagne, l’Argentine et la Namibie sont décalés d’une heure par rapport à leur fuseau « idéal » (et même un décalage de deux heures au passage à l’heure d’été).
  • La ligne de changement de date située dans le Pacifique autour du méridien 180° sépare arbitrairement les îles de nombreux archipels. De nombreuses exceptions (non représentées dans l’animation) permettent à certains de ces pays de rester dans le même fuseau horaire. Citons le cas de Tonga qui est dans le fuseau UTC+13:00 plutôt que UTC-11:00. Ces deux fuseaux ont la même heure mais pas le même jour ! en 2011, Samoa et Tokelau sont passés directement du 29 décembre au 31 décembre pour se replacer dans ce fuseau UTC+13.00. Sans ce changement, des îles de cette région du Pacifique ne pouvaient travailler ensemble que trois jours par semaine car quand il était samedi ou lundi dans les unes, il était vendredi ou dimanche dans les autres. 

Ces exceptions expliquent pourquoi le monde actuel compte 40 zones horaires, ce qui est très loin des 24 zones théoriques proposées par Filopanti et Fleming.